Entretien des matières qui composent les chaises de bureau : du savon bio pour la laine, de l'eau pour le cuir

C'est arrivé en un clin œil: le gobelet de café vous a glissé des mains et à présent, il y a une horrible tache brune sur le revêtement blanc immaculé de votre siège. Ou le canapé en cuir qui se trouve centré entre deux fenêtres reçoit quelques gouttes d'eau lorsque vous arrosez vos plantes et des taches blanches de calcaire commencent à apparaitre. Ou encore, le client entre dans votre bureau avec des chaussures trempées et ne vous laisse pas seulement un cahier de commandes bien rempli lorsqu'il s'en va, mais également de belles taches de boue sur votre tapis de couleur claire. Nettoyer les textiles et enlever tous les résidus n'est pas toujours une mince affaire. Mais il suffit de connaitre quelques astuces pour pouvoir gérer rapidement une situation de crise et garder vos tissus et autres revêtements d'un blanc éclatant et comme neuf pendant longtemps.

Lorsqu'il s'agit de nettoyer une matière sale, il est capital d'agir rapidement, car plus la saleté a le temps de s'imprégner dans les fibres pour les décolorer, voire les abimer, plus il sera difficile de l'enlever complètement sans laisser de résidus. Dans tous les cas, un entretien régulier des matières est bénéfique, car une matière entretenue régulièrement garde plus longtemps sa couleur d'origine et est plus agréable au toucher.

Ce qu'il faut savoir sur les textiles

Les revêtements de chaises de bureau sont aussi variés que les désirs et les attentes de ceux qui s'assoient dessus : du fauteuil de direction avec revêtement en cuir, au siège de sport avec un tissu à mailles aéré, que l'on retrouve notamment sur les sacs à dos et les baskets, tout est possible. Bien entendu, il existe également des revêtements en coton, polyester, similicuir ou tissus composés de mailles. Ces matières sont également utilisées pour les sièges lounge, tabourets de bar, sièges visiteurs, canapés, mais également pour des sièges fonctionnels chez soi, comme les chaises de bureau de gaming ou les représentants du genre factotum « chaises de bureau de living », qui combinent les avantages et le style d'un fauteuil confortable avec les exigences d'une chaise de bureau. Tout comme les rideaux et les tapis, les housses et revêtements doivent être nettoyés régulièrement.

Chaque matière nécessite un nettoyage particulier et, lorsque de grosses taches apparaissent, le détachant adéquat. Pour enlever les taches organiques, telles que du sang ou de l'œuf, il faut opter pour de l'eau froide avec du détergent ou du shampoing. Lorsqu'il s'agit de rouge à lèvres, bic, encre ou café, le mélange eau froide-shampoing, une fois séché, doit être aidé avec quelques gouttes de solvant de nettoyage ou de détachant. Pour les taches qui ne sont pas solubles dans l'eau, telles que le beurre, peinture, graisse, huile ou cirage, un solvant de nettoyage ou de l'alcool éthylique est nécessaire. Suivez toujours cette règle d'or en ce qui concerne la quantité : le moins on en met, mieux c'est, et mieux vaut réitérer la procédure que d'essayer plusieurs méthodes.

L'entretien adéquat pour chaque matière

Coton, laine et lin

Les coussins de siège, rideaux, tapis et autres revêtements constitués d'un produit naturel tel que le coton, la laine ou le lin sont plus difficiles à nettoyer que les fibres synthétiques. Pour nettoyer en surface, l'aspirateur est la meilleure solution afin d'enlever les miettes, cheveux, poussières et peluches efficacement. Avec la buse, il est également possible d'enlever toutes les particules des couches inférieures qui se cachent dans les plis ou les fentes. Les meubles avec de tels revêtements peuvent également être nettoyés à l'aide d'une brosse douce. Les perfectionnistes doivent savoir que les professionnels utilisent toujours l'aspirateur et la brosse dans le sens des poils afin d'éviter les marques.

En cas de taches, suivez cette règle de base : si elle contient de la graisse, vous pouvez utiliser une goutte de détergent ou de shampoing doux sur un chiffon humide, dans le cas contraire, abstenez-vous. Mais de manière générale, une peau de chamois légèrement imbibée d'eau froide ou un chiffon non pelucheux suffit à enlever la tache petit à petit en partant des bords extérieurs et en allant vers l'intérieur. Il est préférable d'utiliser de l'eau distillée. Cela permet d'éviter la formation de taches de calcaire lorsque l'eau sèche. Les coussins de siège mouillés constitués de matières naturelles peuvent également être séchés avec précaution à l'aide d'un sèche-cheveux, et ne doivent en aucun cas être utilisés lorsqu'ils sont encore mouillés. Par contre, il est interdit d'utiliser le sèche-cheveux sur les matières synthétiques, car les fibres plastiques pourraient fondre ou même prendre feu.

Matières synthétiques

Le polyester et les microfibres résistent à beaucoup de choses. Vous pouvez passer l'aspirateur tous les jours dessus sans problèmes et puisque les fibres qui les constituent disposent d'une structure plus lisse que les produits naturels, les taches s'enlèvent plus facilement de manière générale. Cependant, une règle d'or reste d'application en matière de taches : la nature de la tache définit le moyen de nettoyage.

Cuir

Fauteuil de direction, canapé pour les visiteurs ou meubles lounge : le cuir est une matière particulièrement fragile qui demande beaucoup d'attention. La précaution qu'elle exige commence déjà avec son emplacement. Puisque le cuir est sensible à la lumière, le meuble recouvert de cuir ne doit pas être positionné près d'une fenêtre. Si la lumière n'atteint qu'une partie du meuble en cuir, des taches peuvent apparaitre ainsi que des variations de couleurs irrégulières. De plus, les meubles de qualité doivent être placés dans une pièce qui jouit d'une humidité de l'air suffisante. Le cuir a besoin d'humidité afin de ne pas sécher et ne pas se fragiliser, voire se craqueler.

En ce qui concerne le nettoyage des revêtements en cuir, il y a un certain nombre d'interdits : détachants, térébenthine, diesel ou solvants ne peuvent jamais être utilisés. Enlever la poussière une fois par semaine avec un chiffon humide est largement suffisant. Vous pouvez utiliser l'aspirateur si vous procédez avec précaution.

À long terme, la sueur et le sébum de la peau laissent des traces sur le cuir, c'est pourquoi il faut régulièrement le laver avec un chiffon humide. Les taches plus importantes peuvent également être enlevées avec un chiffon humide, mais le cuir doit ensuite être traité. Le cuir non traité ne nécessite pas d'entretien particulier, tandis que le daim doit être traité régulièrement avec une brosse en caoutchouc spéciale afin de préserver sa structure.

Des taches de graisse sur du cuir verni peuvent être enlevées en toute sérénité : la graisse s'imprègne dans le cuir et disparait graduellement. Toutefois, les liquides doivent être directement absorbés délicatement avec un essuie-tout ou un mouchoir tout en évitant impérativement de frotter. Le daim doit être traité avec un nettoyant pour cuir ou un imperméabilisant adéquat après une tache. Bien entendu, il faut avant tout se référer aux conseils d'entretien du fabricant.

Et que doit-on faire si un accident d'arrosoir se produit, comme mentionné ci-dessus ? Garder son calme, absorber l'eau et enlever les traces de calcaire qui se sont éventuellement formées, de la façon suivante : un mélange 50/50 de lait et d'eau, y tremper un chiffon propre et lustrer délicatement les zones touchées.

Mesh

Le mot « Mesh » décrit des matières perméables à l'air, généralement à base de nylon. Ces matières peuvent être traitées de manière préventive avec un spray de silicone, afin de les protéger contre l'encrassement. En soi, ces matières sont plutôt résistantes et peuvent également être nettoyées avec un chiffon humide ou, pour les taches les plus tenaces, avec une goutte de produit de vaisselle sur une éponge humide. Il est également important que la matière ait le temps de sécher complètement. Comme déjà dit plus haut : utiliser un sèche-cheveux, un appareil de chauffage ou tout autre source de chaleur est à éviter avec les matières synthétiques.

La première partie d'une série concernant l'entretien de « matériaux durs » comme le chrome, le bois et le plastique dur.

Nos meilleures ventes